Odysseus, Secteur 4

Zone de jeu de role basé sur Appleseed sur Second Life
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Indépendant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sinkha

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: L'Indépendant   Mer 19 Nov - 16:42

L'indépendant est un journal dont le siège est situé à Olympus. Il est clandestin et déviant, comme l'indique son nom, dirigé par le néo-anarchiste Sacham de Belmort qui en est aussi le rédacteur en chef. Il est imprimé sur du papier de très mauvaise qualité (visiblement fabriqué au moyen de chiffons), dans une presse clandestine, à un nombre d'exemplaires modérés. Sa circulation dans les autres mégalopoles est rendue possible par des intermédiaires qui les distribuent à la sauvette, surtout dans les quartiers pauvres. Certains membres de l'élite intellectuelle mondiale se le procurent aussi.
La situation exacte du siège de ce journal est tenue secrète. Il compte de nombreux rédacteurs, journalistes et reporters, qui envoient leur production sans jamais y mettre les pieds. Il vise à englober l'ensemble du monde, parlant de tous les sujets possibles, avec un angle de vue extrémiste et particulièrement cynique. Les propos tenus y sont souvent anarchistes, écologistes et fondamentalement opposés aux sociétés contemporaines et au développement des technologies. Les références y sont classiques, littéraires, historiques et philosophiques.


l'Indépendant

L'inauguration de toutes les hontes

"Chers lecteurs, vous qui ne portez guère dans votre coeur le monde dans lequel nous vivons, j'ai le plaisir d'être le nouveau chroniqueur de la ville d'Odysseus, suite à la disparition de la tant regrettée Phèdre. Depuis sa volatilisation, aucune nouvelle ne vous est parvenue, au sujet de cette ville. Il est temps d'y remédier, afin de contrer l'abominable censure des autres médias.
Je m'efforcerai de porter un regard aussi idéalement critique -que le sien- sur les événements qui animent cette cité.
Premier fait notable, le jour suivant mon arrivée : l'inauguration de la mairie et du nouvel immeuble du deuxième titan d'Odysseus, j'ai nommé la Crystal. Le maire est aussi le dirigeant de cette charmante entreprise -comme quoi, l'argent l'emporte largement sur la moindre culture politique-. Nous ne communiquerons pas de photographies : allez voir les autres journaux si vous en voulez. Les mots suffisent largement à exprimer ce qu'il a à dire à ce sujet, à mon sens. Cela se fit dans une ambiance festive, bien qu'un peu brumeuse. Quelques discours pleins de sens, mais allant dans une direction écœurante. Il est incroyable de voir dans quelle inconscience nagent nos dirigeants. La lecture des ouvrages anciens de philosophie, d'ethnologie, de littérature, ne sont plus au goût du jour. La troisième guerre mondiale a certainement entraîné un réel dégoût de la culture passée : tous ces beaux idéaux, inutiles. Et pourtant... Ils empêcheraient cet immense gâchis du peu de vie qu'il reste, ces ouvrages. La science, la technologie, sauvent nos corps, mais que font-elles de nos esprits ? Ce soit-disant progrès ne détruit-il pas progressivement l'homme ? Et pourtant, ils étaient heureux de cette inauguration. Ils fêtaient le chaos qu'ils installaient -d'ailleurs la ville, est, semblerait-il, toujours en état de fête-. Il n'y eu quasiment pas de perturbations. Les pervenches -ces vendues- veillaient attentivement. Une demoiselle fut cependant arrêtée, elle était un peu trop droguée, semblerait-il, ça faisait tâche. J'ai préféré me faire discret : il me fallait voir quelle tournure cela prenait. Ces inconscients dansaient, s'amusaient, discutaient, comme si tout allait pour le mieux du monde. Ne sortent-ils jamais de leurs cités bétonnées pour voir ce que l'homme, ce que le "progrès" a fait de notre planète ? Ce n'est pas une question de pollution, c'est une question d'éthique. Il n'y a, de nos jours, plus aucun sentiment moral, plus aucune éthique environnementale comme sociale -comme le montre l'affreuse ségrégation spatiale qui scinde la ville en deux parties, l'azur et l'enfer-.
Le point positif, c'est l'existence de la Xénon. Non pas que ses activités soient préférables à celle de sa limpide rivale, mais j'ose espérer que ces deux entreprises vont s'entretuer. Alors, on pourra peut-être songer à faire d'Odysseus une ville raisonnable et raisonnée.
Je vais m'arrêter là, car cette inauguration avait plus d'un événement publicitaire et de propagande que d'un évènement politique.
J'espère être un chroniqueur dont la pensée va vous satisfaire.

Thanatos."



Dernière édition par Sinkha le Jeu 8 Jan - 18:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinkha

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: L'Indépendant   Lun 29 Déc - 21:24

l'Indépendant

Belle fin d'année à Odysseus

"Ah, mes chers lecteurs, comme vous m'avez manqué. Je fus dans l'obligation de me faire discret quelques temps. Mais, rassurez-vous, c'est résolu et je reviens à vous, paré pour vous révéler le véritable visage de cette société pourrie, et des évènements méprisables qui l'agitent.
Vous devez savoir qu'il y a une campagne d'élection d'ouverte pour le poste d'adjoint du maire, ce cher Charles Jenkins ayant achevé son mandat. Il est amusant de voir que la politique n'est plus qu'un pâle souvenir... Laissez-moi vous toucher quelques mots sur les candidats. La première répond au nom fleuri de Karin Meredith. C'est une péripatéticienne (masseuse mais c'est pareil/mais ça, vous le savez), pas bien fine et peu cultivée. La candidate parfaite pour tenir compagnie à notre cher maire. En effet, ne dit-on pas : qui se ressemble s'assemble ? Allons, allons, je dois contenir mon fiel. La seconde candidate n'est autre que Shaya Ryan, la célèbre directrice de la Xenon. Il serait amusant qu'elle soit élue. Cela deviendrait... explosif à Odysseus. Encore une fois, et à l'image de notre maire, c'est une chef d'entreprise. Pas une politicienne. Et ça se ressent. Le capitalisme pousse à tout confondre... Malheureuse société ! La dernière candidate est plus intéressante. Elle m'apparaît comme un peu énigmatique et je trouve cela plaisant : Pahaliah Enoch. Reste que c'est une manipulatrice au service de la modernité comme tous les autres. Mais ça aussi, vous le savez déjà, puisque vous nous lisez. Il est dommage que l'un de nous n'ai pas pris la décision de se présenter à ces élections. Mais... nos idées ne seraient-elles pas rejetées par la population, si longtemps lobotomisée par les "élites" favorables au "progrès" ?
Les débats menés ne portent pas vraiment sur des idéaux, mais plutôt sur des détails que les autres journaux vous comptent avec brio et délice. Il en est de même pour les différents "incidents" survenus durant ces semaines de campagnes.
Autre nouvelle d'Odysseus : l'alcool a été interdit quelques temps (c'est terrible, je sais, je sais...) dans la ville. Les puissants se saoulaient chez eux avec leur réserve de bon vin (mais oui, cher maire, nous savons tout). Heureusement, pour les fêtes, cette interdiction a été levée ! (Pour mon retour à Odysseus, comme c'est aimable !). Je crois que cette interdiction a entraîné quelques... contrariétés. Il est vrai que vivre dans cet univers sinistre, où la nature est morte et où les lendemains apparaissent comme sombres est bien douloureux... L'alcool s'avère vital.
Je ne ferai pas plus long, pour mon article de retour, mais je compte publier désormais dans chacun de nos journaux. A bientôt, donc, chers hypocrites, chers subversifs, chers lecteurs."

Thanatos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Indépendant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» FdP gratuit sur un site bien connu jusqu'au 31/05
» Nains 500 points
» [PV] Le cerveau et les muscles.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Odysseus, Secteur 4 :: Partie publique :: Presse-
Sauter vers: